Séguin Poirier

Bernard

Séguin Poirier

Bernard

1949 -

Né à Montréal en 1949, dans ce qui est aujourd’hui le Plateau Mont-Royal, Bernard Séguin Poirier est le quatrième d’une famille de sept enfants. Son père, Marcel Poirier est orfèvre joaillier et sa mère, Rolande Séguin, artiste-peintre et sculpteur. Bernard Séguin-Poirier apprend le dessin, la sculpture, la peinture, l’orfèvrerie avant de se passionner pour l’émaillage des métaux. Vers l’âge de dix-sept ans, il s’exile en France où il séjourne deux ans avant de revenir au Québec.

Aguerri aux diverses facettes de l’orfèvrerie, l’artiste en herbe développe immédiatement une véritable passion pour l’art du feu. Dès les premiers essais, il s’engage dans une recherche constante vouée à l’expression de la lumière et des couleurs. Il cherche à maîtriser son médium afin de pouvoir laisser libre cours à son imagination, à sa créativité. À mesure qu’il évolue dans le monde des émaux sur métaux, Bernard Séguin Poirier contribue à l’évolution de cet art ancien et pourtant méconnu.

L’artiste développe des techniques d’émaillage inédites et innove dans la conception des fours. On lui doit, entre autres, le plus grand four à émaillage au monde équipé d’un plateau sur rails et muni de portes à guillotine.
C’est au cours de l’automne 2001, après sept ans de planification et de création, que Bernard Séguin Poirier inaugure sa Chapelle émaillée. Une première mondiale dans le monde de l’émail sur cuivre, la pièce mesure vingt mètres de longueur par neuf mètres de hauteur et ses murs et plafonds sont entièrement recouverts de panneaux émaillés sur le thème de la fête au Québec.

Demande de renseignements

Artistes