Araya

Silvia

Araya

Silvia

1930 -

Née au Chili en 1930, Silvia Araya s’y démarquera comme une artiste peintre de renom. Elle acquiert sa formation à l’école des beaux-arts de l’Université du Chili qu’elle fréquentera pendant 6 ans. Elle effectue par la suite des études de 2e cycle au Mexique et en Argentine. À plusieurs reprises, elle se déplacera en Europe pour étoffer ses connaissances en arts.

Une carrière imposante qui se tisse par son implication dans nombre de projets d’envergure. Elle est la cofondatrice du musée d’art et d’artisans de Linares, au Chili, qui possède notamment de ses sculptures et de ses peintures dans sa collection permanente. Elle dirigera cette institution pendant une quinzaine d’années. Elle est aussi la fondatrice de l’Institut de culture indo-chilien. Dans son pays, elle présentera une trentaine d’expositions et enseignera les arts, entre autres. Sur cette voie de reconnaissance, elle sera nommée députée et présidente de la Commission de l’éducation du Congrès national du Chili, peu de temps avant le coup d’État de 1973.

Suite à cet événement politique, elle trouvera refuge au Québec, quelques années plus tard en 1977. Elle y reprendra rapidement l’enseignement en fondant sa propre Académie des beaux-arts qui s’avérera la première école de peinture dans la région de Québec.

Ses implications dans la sphère artistique seront multiples. C’est ainsi qu’elle sera honorée chevalier de l’Ordre national du Québec en 2008 pour ses contributions culturelles à la province. On la compte aussi parmi les membres de l’Association internationale des activités professionnelles rattachée à l’Unesco.

Quant à son style de peinture, elle excellera dans l’art du portrait. C’est donc une cinquantaine d’années qu’elle consacrera à la peinture, parsemées par une soixantaine d’expositions solos tant au Canada qu’à l’étranger. À noter que deux de ses fils suivront ses traces et seront eux aussi primés dans le domaine, Cristobal et Humberto Pinochet Araya.

Demande de renseignements

Artistes