fond-galerie
Fermer

Recherchez

Biographie

Née au Saguenay-Lac-Saint-Jean en 1945 et décédée le 15 septembre 2013 à Québec, Raymonde Duchesne était une poète et artiste depuis 1975.

Artiste peintre autodidacte, elle a peint le quotidien croqué sur le vif du silence. De ses huiles émanent un sentiment d’éternité, un temps unique propre à l’artiste. Une horloge interne imaginaire donne à l’œuvre de Raymonde Duchesne un calme absolu, une tranquille sérénité. Un univers qui s’acquiert et s’apprivoise avec une douceur silencieuse.

Difficile de dissocier l’œuvre pictural, sculptural et poétique qui lui survit de ce qu’elle fut elle-même : d’une candeur raffinée, d’une douceur et d’une belle sérénité. Son travail tout entier fut consacré à la figure humaine, représentée seule ou groupée dans des poses statiques, tels des arrêts sur le temps, sur la pensée et sur l’image parfois un peu naïve qu’on garde à jamais dans le journal intime ou l’album souvenir. Scènes de genre inspirées de proches et natures mortes toutes simples, rappelant tantôt Modigliani ou Lemieux pour le mystère, tantôt Matisse pour les perspectives rabattues, expriment l’intériorité. « Ma peinture, écrivait-elle, [est] un langage, une résonance de ce qui surgit de l’être humain et de ce qui vit autour de lui. »

Inscrivez-vous à l'infolettre