fond-galerie
Fermer

Recherchez

Présentement disponibles

Sherriff Scott, Adam

Sherriff Scott, Adam

Biographie

Adam Sheriff-Scott est né en 1887 à Perth, en Écosse. Il a commencé son éducation artistique à l’adolescence à l’École d’art d’Édimbourg. Très tôt, il a été reconnu comme un étudiant brillant et a reçu une bourse de quatre ans pour poursuivre ses études dans une école d’études spécialisées pour jeunes artistes talentueux, la Patrick Allen-Fraser School of Art. Il y a étudié avec l’artiste George Harcourt, un artiste d’origine écossaise surtout connu pour ses portraits. Par la suite, Adam Sherriff Scott a poursuivi ses études à Londres à la Slade School of Art sous Henry Tonks, qui y était un professeur renommé.

 

En 1912, il émigre au Canada et s’installe d’abord avec ses parents à Brandon, au Manitoba. Il y gagne un revenu en peignant de grandes scènes de l’Ouest canadien qui servaient à faire de la publicité immobilière. En 1915, Adam Sherriff Scott s’installe à Montréal, où il vit et peint pour le reste de sa vie.

 

Pendant la Première Guerre mondiale, il s’enrôle et sert comme soldat. Il en revient décoré du grade de capitaine par intérim. De retour à Montréal, il s’associe au groupe de peintres de Beaver Hall Hill, qui comprend A.Y. Jackson, Robert Pilot, Edwin Holgate, Randolph Hewton, Lilias Torrance Hewton, Anne Savage, Prudence Heward, Mabel May, Nora Collyer et d’autres.

 

Adam Sherriff Scott était un muraliste et portraitiste réputé, travaillant sur de nombreuses commandes. Il a également été le peintre officiel de The Gazette à Montréal, créant des calendriers, des affiches et des portraits. Pendant les années 1920, Adam Sherriff Scott vit dans le Nord canadien avec les Inuits et peint des scènes de leur vie quotidienne. Ce sont parmi les scènes pour lesquelles il est le plus connu, bien qu’il ait également peint des paysages marins et traditionnels, et des scènes québécoises distinctes.

 

Plus tard, il crée sa propre école d’art appelée Adam Sherriff-Scott School of Fine Art. Au fil des ans, il a enseigné à de nombreux artistes, dont Jack Bush et Armand Tatossian. En 1944, il est élu membre à part entière de l’Académie royale canadienne et il continuera à peindre pendant plusieurs décennies. Dans les années 1960, Adam Sherriff Scott peint 20 murales représentant le Vieux-Montréal pour la Chambre de commerce.

 

Il décède à 93 ans en 1980.

Inscrivez-vous à l'infolettre